AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Connor* So i waited many years held back the pain behind my tears

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité



MessageSujet: Connor* So i waited many years held back the pain behind my tears   Jeu 22 Nov - 20:06

Connor Oz. Winston
FEAT Jensen Ackles© crédit

∞ NOM: Winston n'est pas le vrai nom du jeune homme. Il ne le sait même pas à vrai dire. Mais pour les dossiers d'adoption ou de placement. Mais une case devait être remplie. Sans doute que la personne devant son écran d’ordinateur devait trouver sympa de lui filer un nom de British.. ∞ PRÉNOM(S): Il porta pendant longtemps le prénom de John. Prénom classique que l'on donne à un enfant privé d'une famille assez aimante pour lui donner un vrai prénom personnalisé. Mais une fois adulte il fut libre de pouvoir choisir un prénom plus à son goût. C'est peut-être bête à dire mais c'est en voyant Terminator qu'il le trouva. Dans le film le héros se nomme John Connor. Vu que l'on lui avait forcer la main depuis si longtemps, ce serait une chance pour lui d'envoyer un message aux autorités. Pour finir Oz, là il s'agit d'une chose entre lui et Maggie. Une sorte de promesse que chacun choisirait le second prénom de l'autre une fois en mesure de le faire. C'est donc un cadeau de la part de cette dernière. Bien sûr vous ne saurez pas ce que Connor a bien pu donner à Maggie comme prénom secret !. ∞ DATE ET LIEU DE NAISSANCE:
C'est un peu bête à dire mais Connor n'en sait rien du tout. On l'a juste trouver dans une poubelle. Ouais on sait tous c'est triste mais ici n'est pas le propos. On sait plus ou moins son année de naissance. Quand au mois et au jour ce sera à jamais un mystère. Aussi il serait bien de ne jamais lui demander quand est son petit anniversaire. . ∞ AGE: 33 ans. ∞ MÉTIER/ÉTUDES: Sans l'amour de Maggie il aurait bien pu y avoir écrit plombier ou bien serveur dans cette partie. Nul à part elle ne sait combien la route pour en arriver là fut des plus difficiles et longues. Mais Connor est finalement devenu un docteur. Pas un simple docteur non non, un des meilleurs même. Mais alors pourquoi choisir la cardio est pas autre chose en spécialité ? C'est tout bête, c'était l'unique moyen pour lui après avoir vécu tant de choses que les gens avaient peut-être bien un coeur. . ∞ STATUT SOCIAL: Il y avait encore peu de temps Connor était un homme marié et heureux depuis plusieurs années. Ça n'a jamais était le genre de type à épouser une nana même en étant amoureux d'elle. Non c'était plutôt le genre de type à épouser Maggie. Car pour lui c'était tout simplement la femme de sa vie. Aujourd'hui ce n'est plus rien. Ah si un père, enfin aux yeux de la loi. Même si il ne se voit guère plus que comme un homme essayant d'être un meilleur parent que ce qu'il n'a jamais connu.. ∞ ORIENTATION SEXUELLE: Hetero. ∞ TRAITS DE CARACTÈRE: Laconique, Sarcastique, Irritable, têtu, solitaire, Intelligent, méthodique, attentionné (avec sa fille), curieux, adroit. ∞ GROUPE: Titulaire.



si on creuse un peu

∞ TON TRAIT DE CARACTÈRE DOMINANT :
Misanthrope, sans doute le trait le plus fort chez lui. Connor n'a jamais aimé les gens. Il faut dire qu'on a tout fait pour. Il n'est pas devenu cette créature brisée tout seul. Beaucoup voire même presque tous les gens devenus des docteurs ont choisit cette route par amour des autres. Mais Connor lui c'est justement pour apprendre à les aimer qu'il est devenu docteur. En en sauvant certains peut-être en retour allait-il recevoir, allait-il enfin trouver une forme de paix.. N'hésitez pas à mettre en avant une qualité et un défaut.
∞ LA VISION QUE TU AS DE L'HÔPITAL :
Ironiquement c'est presque la seule maison qu'il a connut dans sa vie avec les nombreuses fois où l'amour de plusieurs parents adoptifs l'ont envoyé là-bas. Il y avait la télé, de la bouffe chaude et des gens pas trop méchant à son service. Une sorte de rêve en clair. Une fois adulte cette sensation n'est jamais partie. Une clinique, un hôpital c'est chez lui, un endroit qu'il connait bien, où il revient toujours.
.
∞ LA MORT LA PLUS ATROCE À TES YEUX :
Bien des gens ne croient pas que nous ayons une âme, une petite étincelle en plus au fond de nous, mais Connor lui a vu cette étincelle quitter le corps de l'amour de sa vie. Elle s'est éteinte ne laissant plus qu'un tas de chair et d'os inerte sur une table en fer. Ce n'est pas la mort de sa femme le plus atroce, c'est d'avoir était celui n'ayant pas su la sauver. Plonger ses mains dans le corps mourant de notre âme soeur est une chose que personne ne devrait faire. Il en fait des cauchemars chaque nuit ou presque.
Bien qu'on sache très bien que chaque mort est atroce....
∞ LA VISION QUE TU TE FAIS DE LA VIE :
La vie ça craint, les gens ça craint aussi. A partir de là, la suite ce n'est que dans la même logique. Connor est venu au monde, on a pas voulut de lui mais ça va. On le laisse dans une poubelle puis on le trimbale de famille en famille en le confondant avec un sac de frappe mais là aussi ça va. Après tout ce n'est qu'une mauvaise passade hein. Mais prendre sa femme, la seule personne lui ayant arracher des sourire, à un moment faut arrêter de le prendre pour un con. Est-ce qu'il y a une grande puissance en haut voulant faire de sa vie un enfer ? C'est fort possible. Son avis sur cette existence à la con bah il en a marre. Rien que de voir les gens en allant au boulot ça lui file mal au crâne. Mais il fait avec, car son enfant n'a plus que lui. I love you



∞ L'homme à la chaussette trop courte
∞ AGE: 23 ans. ∞ COMMENT AS-TU DÉCOUVERT LE FORUM: Sur Bazzart. ∞ COMMENT TU LE TROUVES?: tout plein d'amour. ∞ TON SMILEY PRÉFÉRÉ: Twisted Evil ∞ ACCEPTES-TU LE DOUBLAGE DE TON AVATAR?: Nan !!! mais bon je ferais avec ^^. ∞ SCENARIO, PRÉDÉFINI OU PERSONNAGE INVENTÉ: tout était dans ma tête. ∞ LA CÉLÉBRITÉ QUE TU AS CHOISI: Jensen Ackles. ∞ LE MOT DE LA FIN: Au revoir.


Dernière édition par Connor O. Winston le Ven 23 Nov - 22:55, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Connor* So i waited many years held back the pain behind my tears   Jeu 22 Nov - 20:06

story of your life

« three words that became hard to say i and love and you»


"Je ne reconnais plus mes mains. Enfin je les voient mais je ne sais pas à qui elles appartiennent. Ça m'arrive chaque nuit. Je me réveille et il me faut plusieurs minutes pour réaliser que ce sont les miennes. Parfois je ressens encore les pulsations de son coeur au creux de mes mains. Je ne sais pas si je peux encore faire mon travail. Cette sensation dans mes mains... c'est tout ce qu'il me reste d'elle. Comment laisser un autre coeur m'enlever ça..."

Extrait de la thérapie du docteur Winston Connor.

"Écoute-moi Connor, je sais que tu n'as pas eu de chance avec tes précédentes familles d’accueil mais cette fois ça va être différent. Ce sont de bonnes personnes. ils ont déjà eu des cas aussi particuliers que le tiens. Alors s'il te plait, tu dois leur laisser une chance..." Comme toujours la gentille assistante sociale faisait son petit speech mais dans le fond c'était elle qu'elle voulait convaincre. Connor n'était plus le petit gamin stupide du début. S'il avait pu, d'ironie il l'aurait fait. Malheureusement à cet instant son visage n'était pas beau à voir. Une entaille sur la lèvre et une bonne partie du visage encore verdâtre. Les coups avaient été si violents que même après plusieurs semaines en hôpital il restait encore des traces. Connor n'était en rien un bon garçon. On pourrait dire que c'est la vie. La vie elle n'y est pour rien dans ce qu'il est devenu. Non c'était uniquement grâce a des gens pensant qu'il n'y avait rien de mal à bousiller un peu plus un gamin l'étant déjà de toute façon.

N'ayant pas vraiment le choix le jeune homme sortit de la voiture, portant sur son épaule la lanière d'un sac à dos ayant déjà bien trop voyagé. Sa capuche couvrant la majeure partie de son visage, il ne vit pas tout de suite les gens l'attendant sous le porche de la jolie maison blanche. "Bonjour Connor, je suis Sylvia et lui c'est Paul mon mari et... Ah voilà Maggie qui arrive. Elle est comme toi. Nous sommes votre famille maintenant. Enfin si tu le veux bien." Connor tourna un peu son visage pour voir la Maggie en question, laissant à la vue de tous la partie de son visage abîmée. Sylvia posant une main sur sa poitrine en serrant les lèvres. Sans doute la douleur de voir ce que des êtres pouvaient faire à des enfants.

Connor ne prononça pas un seul mot pendant des jours. Malgré les tentatives pour le faire sourire ou le faire sortir de son silence rien n'y fit. Et chaque nuit on pouvait l'entendre bouger dans son lit, l'entendre donner des coups contre le mur dans son sommeil. Si bien qu'au final la main du garçon commençait à avoir des séquelles même s'il faisait en sorte de le dissimuler aux yeux de tous. De tous, pas vraiment car un beau soir Maggie entra dans sa chambre. Armée d'une trousse de soin elle prit place sur son lit. "Dégage..." Fut le seul mot prononcé par Connor et ce depuis des jours. Charmant comme à son habitude.

Cette nuit-là, Connor ne parvint pas à trouver le sommeil. Il transpirait et tournait dans tous les sens. Pour lui tout cela était bien trop nouveau, bien trop calme. Sans trop y réfléchir il avait mis en boule le peu d'affaires lui restant, descendit les quelques marches le séparant de la sortie. Mais s'arrêta sur place lorsque dans la cuisine il aperçu du coin de l'oeil Maggie, assise, buvant ce qui semblait être une tasse de thé. Après quelques secondes d'un silence lourd et gênant, Connor fit deux trois pas dans la direction de la jeune femme. "Écoute c'est très bien ici. Je veux dire vous êtes sympa avec moi mais je vois bien que tout le monde flippe un peu avec moi. Donc s'il te plait évite de hurler et laisse-moi passer la porte tranquillement, ok ?"

"Je suis ici depuis un long moment maintenant. J'ai vu pas mal de gamins venir puis repartir. Pour la plupart tous gentils, on les a donc vite adoptés. Sais-tu pourquoi moi je suis toujours là ?" Maggie se leva tout en remontant la manche. " Brûlure faite quand j'avais cinq ans" Puis elle souleva sa chemise laissant apparaître un ventre couvert de cicatrices. "Je te ferais l'historique une autre fois. Tout ça juste pour dire que toi et moi on est pareil. Ce n'est pas l'amour du thé qui me réveille au milieu de la nuit. C'est vrai que cette maison ce n'est pas chez nous, mais dehors personne nous attends. Alors choisit de partir ou non, mais sache que moi demain je serais assise ici pour le pti dej. J'espère t'y voir aussi voilà... bonne nuit".

Des années plus tard

"Coucou mon coeur, c'est moi ta femme, tu sais celle que tu as à la maison et que tu ne vois presque jamais. *rire* Je te taquine va. Tu devais aller récup Alice chez la nounou mais tu sembles avoir oublier encore... Mon époux chirurgien est tête en l'air, que puis-je y faire ! Du coup je décolle. Ce soir je t'attends pour manger, tu me raconteras ta journée monsieur le titulaire important. Je t'aime." Connor, débordé, avait tout de même trouver quelques instants pour écouter la voix de Maggie sur le répondeur. Il est vrai que depuis sa titularisation le pauvre homme n'avait pas eu le temps de profiter de sa famille. Un crève coeur pour un homme ayant lui-même était privé d'une famille étant plus jeune. Pourtant pas le temps de laisser le cafard prendre le dessus sur le moral, pas avec autant de suivit post op à faire. Sans compter une longue chirurgie dans la journée. Quelle longue route parcourue depuis ce temps-là. Maintenant il était l'un des plus grands cardiologues du pays. Certes sa carrière était encore toute fraîche.

Mais son talent ne mit pas longtemps à faire parler de lui. De tout le pays les offres de prestigieuses cliniques avaient affluées. Les meilleurs programmes de cardiologie voulait de lui comme titulaire. Mais par amour pour Maggie, Connor avait choisi de rester dans une petite ville du Texas. Pourtant le boulot ne manquait pas pour preuve, même pas le temps de finir la paperasse qu'on avait déjà besoin de lui pour un avis cardio sur un accident de la route. En chemin l'interne lui présenta le cas, expliquant les dégâts faits par l'accident, les tentatives faites pour sauver la personne qui était toujours en cours à ce moment-là. Le cas semblait quasiment fichu d'avance. "Trop de dommages. Le corps va lâché quoi qu'il arrive. Si c'est pas le coeur qui flanche ça va être une hémorragie qui finira le boulot..."

Gant en main, Connor entra dans le bloc opératoire sans trop se faire d'illusion. Même pas le temps de prendre un scalpel que le chef de la traumato l'empêcha d'accéder à la patiente. "Non Connor. Il nous fallait un avis cardio mais pas le tiens. C'est Maggie. Tu ne peux pas être dans le bloc, je suis désolé..." Figé sur place, Winston sembla ailleurs pendant un petit moment, puis secoua la tête tout en poussant légèrement le chef de traumato. "Je peux le faire, je... Il y a un moyen de la sauver, je peux le faire." Après une légère caresse sur la chevelure brune de sa femme, Connor prit en main un scalpel. C'est comme si malgré toutes ses tentatives, le corps à bout et en miette semblait ne plus pouvoir se battre. Même si par miracle il put sauver le corps, les autres problèmes ne purent être que ralentit. Quand finalement le cerveau commença à se remplir à son tour de sang, Connor poussa les internes pour se placer à la base du crâne de Maggie, demandant avec colère une perceuse pour soulager la pression. Finalement Harper, le chef traumato, demanda à tout le monde de sortir, puis il enleva son masque. "Connor tu es cardiologue, pas neurologue. C'est trop tard elle est partie..."

"T'as raison. Bip la neuro on continue de réparer ce que l'on peut, on va y arriver !" Dans son monde Connor écouta à peine le discours de son ami. Il entailla, fixa tout ce qu'il put. Sans l’hémorragie au cerveau il aurait pu la sauver. Après plus d'une heure dans le bloc à faire tout son possible il reposa un regard sur Harper. "Putain elle branle quoi la neuro on va la perdre !!!"

"Connor, il n'y a plus que nous deux ici. J'ai débranché les machines il y a plus d'une demie heure. La neuro ne viendra pas, personne ne va venir. Tu dois arrêter tu comprends. Maggie n'est plus là..." Connor déposa le scalpel sur la petite table, enleva ses gants l'un après l'autre pour les laisser tomber sur le sol. D'une main il détacha le noeud de son calot, qu'il laissa ensuite à son tour s'écroulait par terre. "Quand elle démarre la voiture, elle replace à chaque fois son petit pompom dans la voiture.

Enfin je ne connais pas vraiment le nom, c'est violet et je l'avoue plutôt moche." Connor enfila une nouvelle paire de gant, puis prit en main une aiguille et du fil. Sans vraiment y réfléchir il commença à la recoudre, continuant de raconter des trucs sans intérêts sur elle. Quand il eu finit, il déposa un baiser sur le front de Maggie. "On se retrouve plus tard..." Connor quitta ensuite le bloc suivit de près par son ami Harper. Tous deux allèrent sans s'arrêter jusqu'aux vestiaires. Mais en passant devant l’accueil, Connor entendit la voix d'un homme couvert d'égratignures demandait à une infirmière si la jeune femme victime de l'accident qu'il avait causé aller bien ?

Il ne l'avait sûrement pas réfléchit, ni même envisagé une seule seconde mais pourtant c'était bien lui qui quelques minutes après s'était retrouvé sur le type ayant tuer sa femme. C'était bien Connor le battant à mort. il fallut au moins cinq hommes des plus solides pour le faire arrêter. Jamais cette clinique n'avait entendu de hurlements d'une telle violence. L'inconnu en question dut subir une opération en urgence tellement Connor lui avait réduit le visage en miette. Dans les jours suivants, le chef de la clinique n'eut d'autre choix que de le mettre à la porte. C'est comme ça que pendant plus d'un an personne ne sut où était passé Connor et sa fille. On pensa au pire. Même si tous savaient que le père ne ferait jamais rien de mal envers son enfant. Ce n'est que tout nouvellement qu'on entendit parler de nouveau.

Un hôpital ouvrit ses portes a un nouveau chef de cardio le docteur Winston en personne. Un illustre inconnu pour la plupart des autres titulaires, pourtant ce dernier avait pourtant reçu un grand prix mais cela daté de plusieurs années. Depuis plus rien. Étant un proche de l'un des grands pontes de la clinique, on pensa tout bonnement qu'il avait profité d'un coup de piston ou peut-être bien alors qu'il fallait des personnes de confiance et douées pour prendre en main ce tout nouveau lieu de soin. "Bonjour Connor Winston... docteur Winston pour mes amis, mais je n'ai pas vraiment d'amis ici alors pour tout le monde ce sera docteur." Lança alors Connor au reste des titulaires présents dans la salle de réunion. Au moins le ton était donné.

.


Dernière édition par Connor O. Winston le Ven 23 Nov - 22:48, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
pour nana
avatar

pour nana


▲ MESSAGES : 470

MessageSujet: Re: Connor* So i waited many years held back the pain behind my tears   Jeu 22 Nov - 20:15

JENSEN bave bave
Bienvenue parmi nous et contente que tu te sois inscrite hinhin
J'ai hâte de voir ce que tu vas faire à ce personnage (a)

Kepner for life **
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FAWKES ㄨLe temps d'un sourire...
avatar

FAWKES
Le temps d'un sourire...


▲ MESSAGES : 588

MessageSujet: Re: Connor* So i waited many years held back the pain behind my tears   Jeu 22 Nov - 20:16

Bienvenue officiellement cutie love J'aime tellement ton avatar, mais bon tu le sais déjà (a) Bref, bon courage pour ta fiche futur titulaire et puis, si tu as besoin, tu connais le chemin hiii
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Connor* So i waited many years held back the pain behind my tears   Jeu 22 Nov - 20:17

Merci'z mes chewwiies <3

mais oui je connais, de bazzart à little rock je suis avec vous !
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Connor* So i waited many years held back the pain behind my tears   Jeu 22 Nov - 23:04

Jensen coeur
Bienvenue sur le forum! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Connor* So i waited many years held back the pain behind my tears   Jeu 22 Nov - 23:07

j'aime les petites filles de 8 ans totalement folle !

non non ça fait pas du tout pedobear

Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Connor* So i waited many years held back the pain behind my tears   Jeu 22 Nov - 23:16

Non, non, pas du tout effrayant affraid
mais ça ne m’empêchera pas de venir demander un petit lien colgate Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Connor* So i waited many years held back the pain behind my tears   Ven 23 Nov - 15:38


Je ne te dis pas bienvenue, enfin si quand même mdr
Bonne chance pour ta fiche ! coeur
Revenir en haut Aller en bas
FAWKES ㄨLe temps d'un sourire...
avatar

FAWKES
Le temps d'un sourire...


▲ MESSAGES : 588

MessageSujet: Re: Connor* So i waited many years held back the pain behind my tears   Ven 23 Nov - 23:33

Quelle histoire triste mais merveilleusement écrite... Fait chier qu'elle soit décédée n'empêche ** Hâte d'en savoir plus sur Alice et sur l'évolution de Connor cutie Bref, je te valide avec plaisir ! Bon jeu parmi nous, pense à voter de temps à autre pour nous sur le top site et surtout à participer à l'événement de fin d'année ici cutie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Connor* So i waited many years held back the pain behind my tears   

Revenir en haut Aller en bas
 

Connor* So i waited many years held back the pain behind my tears

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» R.M.S TITANIC IS BACK!
» Flash-Back with Hitsu [PV: Zelles Hitsugaya]
» I can't wait to kiss the ground, wherever we touch back down. [PV Willy]
» Davy Back Fight !
» I'll never forget. Please, come back. ♦ Lou

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
■ call me a doctor. :: 
La vie sur l'île
 :: Le recrutement :: Ils ont passé le test
-