AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 JAMESON ∞ « sometimes, life is a bitch »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité



MessageSujet: JAMESON ∞ « sometimes, life is a bitch »    Jeu 22 Nov - 19:49

alec dane jameson
FEAT JENSEN ACKLES © mostly10

∞ NOM: Jameson ∞ PRÉNOM(S): Alec, Dane ∞ DATE ET LIEU DE NAISSANCE: 1er mars 1982 à Little Rock ∞ AGE: 30 ans ∞ MÉTIER/ÉTUDES: Pompier professionnel ∞ STATUT SOCIAL: Célibataire ∞ ORIENTATION SEXUELLE: hétérosexuelle ∞ TRAITS DE CARACTÈRE:Déterminé : Il ne recule devant rien. De par son passé, le jeune homme est très concerné par ce qui peut arriver à autrui. Il n'a pas toujours été comme ça. - Bon vivant : Alec use souvent de blagues à deux balles qui ne font parfois même pas rire, c'est un bon vivant qui préfère sourire à la vie, même si celle-ci lui met des bâtons dans les roues. - Mystérieux : vis-à-vis de lui, de son histoire, il ne l'étale pas et ne la raconte pas à n'importe qui. - Torturé : Il a tendance à culpabiliser et à prendre ses responsabilités, ce qui donne parfois un poids sur ses épaules. - Doux : Un trait de caractère que tout le monde ne verra pas. Il est plutôt secret, usant de façades pour se protéger, lui, et sûrement sa soeur. - Violent : lorsqu'on le cherche trop, il se peut qu'il use des mains. Il voulait rentrer dans l'armée, il avait même passé les tests d'entrée et les entrainements, mais un problème familial l'y a empêché. - Sensible : Alec n'est pas un mauvais gars, selon la personne en face de lui il saura se montrer très concerné, doux et sensible. C'est le cas avec les victimes qu'il côtoie suite à un incendie ou autre. - Séducteur & Dragueur : Comme tous les jeunes hommes de son âge et même quelques années auparavant, c'est quelqu'un de très joueur et séducteur envers les femmes. Même si aujourd'hui il cherche à se démarquer de cette image de dragueur invétéré qui lui colle à la peau. Et bien d'autres traits de caractère... Alec est plein de bonnes surprises... Il peut être jaloux, et maladroit parfois, mais à vous de découvrir le reste. ∞ GROUPE: Habitants



si on creuse un peu

∞ TON TRAIT DE CARACTÈRE DOMINANT :
Le trait de caractère dominant d'Alec est Déterminé. Pour l'intérêt d'une personne méritante, il ira jusqu'au bout, sans sourciller ni faillir, cela peut également être un défaut, car être trop déterminé peut parfois le mettre dans des situations dangereuses, surtout lorsque l'on est un pompier comme lui. Ne se considérant pas comme un héros, il prend tout de même sur lui de se rendre utile, sa détermination est grande, ce qui fait de lui quelqu'un de borné lorsqu'il s'y met. Sa détermination est aussi bien une qualité qu'un défaut qui peut vite se révéler être une sorte de fardeau.
∞ LA VISION QUE TU AS DE L'HÔPITAL :
« Ce lieu, je suis obligé d'y passer quasiment chaque fois que nous avons une victime d'un incendie, d'une fuite de gaz ou autre. Officiellement, l'hôpital ne me fait ni chaud ni froid, car je suis souvent amené à y aller car j'aime savoir l'état de "mes victimes" sauvées de la mort. Officieusement, j'en ai une trouille monstre, et ce depuis que ma soeur cadette est malade. L'odeur aseptisée m'irrite les narines, le blanc me détruit les yeux mais ça ne m'empêche pas de respecter toutes les personnes travaillant ici, sauvant des vies. Pour l'instant, je touche du bois, rien de grave ne m'est encore jamais arrivé, si bien que j'ai évité seringues et kit de coutures. Je ne m'en plains pas, mais gare le jour où je devrais passer entre vos mains. »
∞ LA MORT LA PLUS ATROCE À TES YEUX :
« Je ne crains pas particulièrement la mort, même si je pense que la pire de toute est la lente agonie. Eden subit un peu ça, elle se voit dépérir tous les jours, et il n'y a rien de pire que ça. Pour elle, je pourrais supporter cela à sa place, mais je ne peux malheureusement rien faire contre ça... La regarder mourir est la pire des souffrances, la perdre sera pire que mourir, alors non, je ne crains pas de mort particulière. »
∞ LA VISION QUE TU TE FAIS DE LA VIE :
« La vie est difficile, mais la vie peut également être merveilleuse, je suis loin du type qui se morfond tous les jours, au contraire, je souris beaucoup, sauf si réellement j'ai un gros problème. Je me force d'être un bon vivant, car Eden en a besoin, mais je croque la vie à pleines dents, peut-être pas autant que je le devrais et le pourrais mais je vis au jour le jour et profite de chaque seconde, de chaque instant. La vie est le plus beau cadeau à offrir et à vivre. »



∞ texas-flood
∞ AGE: 23 pigenettes ∞ COMMENT AS-TU DÉCOUVERT LE FORUM: J'ai suivi le topic projet sur bazzart et ce soir j'ai vu la lumière en voyant la pub sur PRD, alors j'ai courru MDR ∞ COMMENT TU LE TROUVES?: Franchement ? J'adhère totalement au design et aux codes et le staff me semble déjà super sympa, j'me sens déjà bien ! ∞ TON SMILEY PRÉFÉRÉ: pacman ∞ ACCEPTES-TU LE DOUBLAGE DE TON AVATAR?: Bah mon moi intérieur dit que non, mais bon si la personne ayant réservé l'avatar avant ouverture arrive avant deux semaines, je vais pas la jeter, mais juste elle hein ! Sinon nah pas de doublon MDR *sort* ∞ SCENARIO, PRÉDÉFINI OU PERSONNAGE INVENTÉ: Inventé totalement ! ∞ LA CÉLÉBRITÉ QUE TU AS CHOISI: jensen ackles pervers2 ∞ LE MOT DE LA FIN: Je vous ayme déjà choupi


Dernière édition par Alec D. Jameson le Jeu 22 Nov - 20:46, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: JAMESON ∞ « sometimes, life is a bitch »    Jeu 22 Nov - 19:49

story of your life

« life is hard. life is short. life is beautiful. »

« On dit souvent que la vie est un cadeau, et que l’on doit en profiter au maximum car celle-ci est bien trop courte. L’on dit aussi que c’est une chance, mais qu’un beau jour Dieu peut décider de tout reprendre. Il peut décider de récupérer ceux qu’ils jugent prêts à le rejoindre. Là-haut. Dans ce qu’on appelle le Paradis. Vous voulez mon avis là-dessus ? Ce n’est que foutaises. Pourquoi Dieu voudrait-il récupérer uniquement les meilleures âmes qui marchent et respirent sur cette terre ? Pourquoi ne pourrait-il pas priver de la vie, les mauvais, ceux qu’on appelle « les méchants » en premier ? »

L’enfance d’Alec fut des plus banales, et même des plus heureuses en réalité. C’était un adolescent comme tout le monde, qui jouait avec ses amis, partageait de bons repas avec sa famille et avait des résultats moyens voir médiocres à l’école. Le jeune garçon n’était pas fait pour les longues études, et ça, son paternel l’avait bien compris. Le père Jameson imaginait mal son fils devenir médecin ou même avocat, car il jugeait, à la vue de son comportement et de son attitude, qu’il serait bien meilleur dans un métier manuel, voire même physique. Depuis tout gosse, Alec rêvait d’entrer dans l’armée, son père lui-même étant parti au moins une fois à l’étranger, et ayant fait son service militaire. Dans le fond, c’était peut-être cette figure paternelle héroïque aux yeux du garçon qui l’émerveillait tant et le poussait à plus ou moins suivre ces mêmes traces. C’est ainsi qu’à l’âge de 19 ans, le jeune homme fit le premier pas. Ainé de la famille et d’une sœur cadette, tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes pour la famille Jameson. On ne pouvait rêver famille plus américaine et à cheval sur le respect de la famille que celle-ci. Mais comme l’on disait si bien, ce qui suivait un bonheur n’était jamais tendre…

Depuis plusieurs semaines, Alec suivait son entrainement, afin de se préparer aux tests d’entrée au sein de l’US Army, et il s’avérait plutôt doué pour son âge. C’était un jeune homme prometteur d’après ses supérieurs, même si ceux-ci ne lui dirent jamais. Qu’il fût étrange de rêver de guerre n’est-ce pas ? Il y avait là, un aspect beaucoup plus profond que le vulgaire attrait pour la violence et la barbarie. C’était avant tout protéger son pays, et lui faire honneur. Voilà ce que représentait l’idée de faire partie de l’armée pour le jeune homme à cette époque. Malheureusement, Alec ne put jamais toucher ce rêve du doigt, car un problème bien plus important toucha sa famille, et particulièrement sa petite sœur, Eden. La veille de ses examens de passage, le jeune homme apprit par téléphone que celle-ci était condamnée. Son rayon de soleil était condamné. Une maladie incurable. On lui donnait 12 ans tout au plus, toute sa vie qu’elle construirait partirait en cendre à l’aube de ses 28 ans, si elle arrivait à vivre jusque là. A partir de ce moment, l’ainé de la famille se jura de prendre soin d’elle, ce serait lui qui la ferait sourire, lui qui s’occuperait de l’aider avec les soins. Il serait toujours là pour elle. Le jour même il quitta l’Etat dans lequel il se trouvait pour retourner à Little Rock auprès de sa famille. Le lendemain, les examens se firent sans lui, il ne s’y présenta jamais, laissant derrière son rêve. Eden valait beaucoup plus qu’un rêve de gosse à ses yeux. Il dût se résoudre à faire autre chose et jeta son dévolu sur le métier de Pompier. Un métier tout aussi risqué que l’armée à bien y réfléchir mais Alec était comme ça, dans le fond il aimait le goût du risque, et puis… Aider sa sœur lui donnait en quelques sortes des ailes, il voulait se rendre utile à tous points de vue. Pour lui, pour elle, pour les autres. Le jeune homme se consola essentiellement dans l’aide apportée aux autres, et cela dure depuis 11 ans maintenant.

* * *

« Qu’est-ce que tu fais Alec ? Je vais bien, pose donc ce téléphone, j’ai juste fais un petit malaise et alors ? Je ne vais pas mourir pour autant. ».

Eden l’observait en chien de faïence, avec ce petit sourire en coin qu’il connaissait si bien. Cette fille le rendrait dingue un jour, car il ne faisait que tout lui céder, mais cette fois il n’était pas d’humeur à la plaisanterie. Regardant sa cadette d’un air inquiet, il tenait toujours le combiné dans sa main droite, c’était son jour de repos. Ils habitaient dans un petit appartement qu’ils avaient pris à deux, Alec ne pouvant se résoudre à la laisser vivre seul, sans pouvoir la surveiller un minimum. Cela faisait 11 ans, et elle était toujours là, battante et forte, il l’encourageait à chaque instant, et avait bien failli faire un arrêt plusieurs fois de suite, à cause de ce genre de malaises qu’ils avaient jugés insignifiants par le passé.

« Ne fais pas cette tête, fais-moi un sourire. Ris bon sang ! Ce n’est rien je vais bien. Pose ce téléphone. ».

Voilà qu’elle prenait une mine boudeuse, comme si elle avait encore 8 ans. Intérieurement, ça le fit rire, mais aucun sourire ne passa la frontière de son visage, qui demeurait fixe, les traits tirés par l’inquiétude.

« C’est ton jour de repos, tu devrais sortir, voir des amis, aller boire un verre et séduire de jolies demoiselles comme toi seul a le secret. Mais pas ici. Non. Tu ne devrais pas être là, je n’ai pas 100 ans et je n’ai pas besoin de déambulateur. ».

Non juste d’un fauteuil roulant pour te déplacer maintenant, car trop faible pour sortir dans la rue faire du shopping, et elle n’avait que 27 ans.

« Il faudra bien que tu construises ta vie Alec, je ne serais pas toujours là pour te botter les fesses et te dire d’aller voir du monde. T’enfermer ici, ce n’est pas bien. ».

Les sourcils du jeune homme se froncèrent, la colère montait en même temps que l’angoisse, il ne voulait pas aborder une quelconque échéance, il ne voulait pas penser famille et mariage alors que sa sœur n’aurait droit à rien de tout cela.

« Tu crois sincèrement que rester ici ce n’est pas bien ? Je ne vais pas te laisser toute seule, on va trouver de quoi s’occuper, un jeu de société ou autre chose, mais tu sais aussi bien que moi que ce malaise n’était pas anodin. Ce n’est « pas » rien Eden. »

Un lourd silence s’abattit sur la pièce. C’est Eden qui reprit la parole, après avoir soupiré longuement et avoir croisé les bras.

« Je n’ai pas envie de retourner là-bas Alec. Je préfères rester ici plutôt qu’être coincé dans un lit d’hôpital et tu le sais bien. Toi-même tu as horreur des hôpitaux à cause de ce qui m’est arrivé. Tu ne peux plus supporter d’y mettre un pied, c’est à peine si tu ne coupes pas ta respiration chaque fois que nous sommes dans l’obligation d’y aller. Je ne te remercierais jamais assez pour tout ce que tu fais pour moi, laisse-moi au moins te rendre la pareille comme je peux, tant que je peux le faire. Si tu ne veux pas sortir pour toi, fais-le au moins pour moi. S’il te plait. ».

Elle lui offrit son plus beau sourire, celui auquel vous ne pouviez résister. Ses boucles blondes dorées retombaient doucement sur ses épaules. Elle était si belle, si douce, si fragile et si forte à la fois. Il admirait sa sœur et il l’aimait tant. D’un amour fraternel indéfectible. Il ne pouvait se résoudre à la perdre. L’expression de colère qui s’était abattu sur son visage quelques secondes plus tôt disparut sans demander son reste, laissant place à une expression tendre, peinée et inquiète à la fois. Il se résignait. Reposant le combiné du téléphone, Alec hocha la tête.

« Bien. Pas d’hôpital. Je vais donc aller voir des amis, mais si tu te sens mal, je t’en supplie, appelles-moi. ».

Eden opina du chef et réclama un câlin, qu’il lui donna sans la moindre hésitation. Caressant tendrement le dos de sa sœur, il ne pouvait s’empêcher d’être inquiet et torturé à l’idée que d’ici quelques mois, ou peut-être un an il ne pourrait plus la serrer dans ses bras…

Trois jours après cette discussion, Eden était admise à l'hôpital en urgence. Dans son for intérieur, Alec sait et devine que la fin est proche, mais il se borne à espérer le contraire. Il aimerait tant échanger sa place avec la sienne, pour lui offrir une vie.

« ... Car la vie serait un si beau cadeau à offrir. »



Dernière édition par Alec D. Jameson le Jeu 22 Nov - 20:29, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
FAWKES ㄨLe temps d'un sourire...
avatar

FAWKES
Le temps d'un sourire...


▲ MESSAGES : 588

MessageSujet: Re: JAMESON ∞ « sometimes, life is a bitch »    Jeu 22 Nov - 19:54

Bienvenue parmi nous ! hiii Comme déjà dit, j'espère que le forum sera au niveau de tes attentes et puis si besoin est, n'hésite pas Sunny et moi sommes là pour ça. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: JAMESON ∞ « sometimes, life is a bitch »    Jeu 22 Nov - 19:57

Merciii Nono, oui je veux t'appeler nono hinhin
Je n'hésiterais pas, c'est gentil <3
Revenir en haut Aller en bas
pour nana
avatar

pour nana


▲ MESSAGES : 470

MessageSujet: Re: JAMESON ∞ « sometimes, life is a bitch »    Jeu 22 Nov - 20:13

My god, j'adore ton pseudo cutie Puis Jensen quoi gosh
En tout cas, bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche god
Et comme l'a si bien dit Noam, nous espérons être à la hauteur de tes espérances (:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: JAMESON ∞ « sometimes, life is a bitch »    Jeu 22 Nov - 20:20

Merciiii Sunny *___* j'aime ce prénom
Je n'en doute pas concernant le forum, comme je l'ai dis je m'y plais déjà lechouille
Revenir en haut Aller en bas
pour nana
avatar

pour nana


▲ MESSAGES : 470

MessageSujet: Re: JAMESON ∞ « sometimes, life is a bitch »    Jeu 22 Nov - 21:01

Merci I love you

Alors gosh Je me suis pris une grosse claque en lisant ta fiche.. tu écris vraiment bien ** Puis olala, ce style d'écriture et ce genre d'histoire vont trop à Jensen quoi. Je ne peux que te vénérer god Bref, trêves de compliments (a)
Je te valide de ce pas mon petit Alec (:
N'oublie pas de te faire recenser surtout; & bon jeu gniaa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FAWKES ㄨLe temps d'un sourire...
avatar

FAWKES
Le temps d'un sourire...


▲ MESSAGES : 588

MessageSujet: Re: JAMESON ∞ « sometimes, life is a bitch »    Jeu 22 Nov - 21:03

J'aime beaucoup ta plume et ta fiche, bien qu'elle soit très -trop..- triste... M'enfin bon, il n'y a pas que de la joie dans la vie No Dans tous les cas, je te valide ! Bon jeu parmi nous et n'hésite pas à poster dans les jeux, flood et de voter pour le top-site toutes les deux heures si tu veux gagner des points ainsi que de participer à l'événement mit en place ici cutie

EDIT : Sunny plus rapide hiii
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: JAMESON ∞ « sometimes, life is a bitch »    Jeu 22 Nov - 21:05

MDRRR Vous battez pas pour mouaaa !
Merci pour les compliments en tout cas ça me touche et je suis contente que ça vous plaise ! choupi

Je crois juste qu'il y a une tite erreur, vous m'avez mis dans le groupe titulaires MDRRR Alec serait du genre à bicher s'il l'était mais il ne l'est pas mdr En tout cas je vais aller faire tout ça *___*
Revenir en haut Aller en bas
FAWKES ㄨLe temps d'un sourire...
avatar

FAWKES
Le temps d'un sourire...


▲ MESSAGES : 588

MessageSujet: Re: JAMESON ∞ « sometimes, life is a bitch »    Jeu 22 Nov - 21:10

Sunny s'est trompée oui, je t'ai changé de groupe Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pour nana
avatar

pour nana


▲ MESSAGES : 470

MessageSujet: Re: JAMESON ∞ « sometimes, life is a bitch »    Jeu 22 Nov - 21:12

Oups, la fatigue me rattrape ange
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: JAMESON ∞ « sometimes, life is a bitch »    Jeu 22 Nov - 21:20

MDRR C'est pas grave merci beaucoupppp ange
moi je dirais plutôt que c'est jen's qui t'as perturbé Sunny hinhin
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: JAMESON ∞ « sometimes, life is a bitch »    

Revenir en haut Aller en bas
 

JAMESON ∞ « sometimes, life is a bitch »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» — bring me to life
» Life in UCLA
» 06. My life would suck without you (part II)
» 01. life is beautiful ? …Maybe ! Pv. Finn
» "Life is a ticket to the greatest show on earth."

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
■ call me a doctor. :: 
La vie sur l'île
 :: Le recrutement :: Ils ont passé le test
-