AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 FAWKES ㄨ I Lost My Mind

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
FAWKES ㄨLe temps d'un sourire...
avatar

FAWKES
Le temps d'un sourire...


▲ MESSAGES : 588

MessageSujet: FAWKES ㄨ I Lost My Mind    Jeu 22 Nov - 16:43

Noam Soren Fawkes
FEAT IAN SOMERHALDER & © Tumblr

∞ NOM: Fawkes. ∞ PRÉNOM(S): Noam Soren. ∞ DATE ET LIEU DE NAISSANCE: Six février mille neuf cent quatre-vingt cinq à Little Rock. ∞ AGE: vingt-sept ans. ∞ MÉTIER/ÉTUDES: Maitre chien volontaire chez les pompiers mais aussi éleveur canin professionnel ∞ STATUT SOCIAL: Célibataire. ∞ ORIENTATION SEXUELLE: Hétérosexuel. ∞ TRAITS DE CARACTÈRE: Râleur, Souriant, Généreux, Autoritaire, Bienveillant, Curieux, Doux, Énigmatique, Fier, Fidèle, Franc, Gaffeur, Galant, Gentil, Gourmand, Impulsif, Indépendant, Jaloux, Loyal, Protecteur, Rancunier, Sérieux, Sociable, Spontané, Un brin Susceptible. ∞ GROUPE: Habitant.


si on creuse un peu

∞ TON TRAIT DE CARACTÈRE DOMINANT :
→ Fidèle ; que ça soit en amour ou en amitié, Noam est quelqu'un de fidèle, de loyal. Il ne trahira jamais une personne pour quelqu'un d'autre et encore moins lorsque cette personne est sa moitié. Il a des valeurs et ne supportant pas l'infidélité, il serait assez culotté de l'être malgré tout.
→ Rancunier mais râleur n'est pas loin derrière ; si on le blesse vraiment ou que quelqu'un fait quelque chose d'horrible aux yeux de Noam, il ne pardonne pas. À vrai dire, il n'oublie jamais et même s'il finit par pardonner, il garde en mémoire ce que vous lui avait fait. Pas franchement fier de ce trait-là, il l'assume pourtant pleinement car au fond, c'est ce qui permet aux autres de se remettre en question en plus de lui...
∞ LA VISION QUE TU AS DE L'HÔPITAL :
Avant, Noam n'avait aucune pensée spécifique concernant l'hôpital. Un lieu comme un autre procurant joie et tristesse à la fois. Mais depuis son accident, il n'aime tout simplement pas ce lieu. Trop propre, trop blanc, trop de monde, trop de malade, trop de souvenir, de douleur, de cris, de larmes... Trop de tout. Bien qu'il n'y réside pas et heureusement soit dit en passant, il n'aime pas y aller. Car chaque fois qu'il franchit ses portes, il apprend une mauvaise nouvelle et ça, il le digère mal. Mais peut-être qu'un jour il franchira simplement les portes debout et aura une autre vision de ce lieu ? Dans tous les cas, ce jour est encore bien loin...
∞ LA MORT LA PLUS ATROCE À TES YEUX :
Aucune idée. Voilà ce que répondrait Noam. Lorsqu'il pense à ça, il est clair qu'il n'aimerait pas mourir noyer ou bruler... Mais si on résume, il ne voudrait pas subir une mort lente et douloureuse. Une mort le laissant agonir des heures. Il préfèrerait quelque chose de direct, où il n'est pas le temps de réfléchir. Mais la plus atroce ? Se noyer surement, sentir son air se consumait sans pouvoir remonter à la surface... Ça, ça doit vraiment être atroce.
∞ LA VISION QUE TU TE FAIS DE LA VIE :
RAD. Rien à dire. Ou plutôt, plus rien à dire. Avant, Noam aurait simplement dit que sa vie est celle qu'il avait imaginée : auprès d'un être aimé. Mais son foutu accident a tout changé. Il a perdu l'usage de ses jambes, bien que ça soit temporaire et il a perdu la femme avec qui il voulait faire sa vie. Sa vie n'a plus aucun sens à ses yeux. Il ne la comprend plus bien qu'il se batte pour elle. Finalement, pourquoi avoir des buts si c'est pour les voir échouer ?



∞ Amandine*
∞ AGE: 22 ans ∞ COMMENT AS-TU DÉCOUVERT LE FORUM: Grâce à la merveilleuse fondatrice cutie. ∞ COMMENT TU LE TROUVES?: D'après toi bg. ∞ TON SMILEY PRÉFÉRÉ: coquin. ∞ ACCEPTES-TU LE DOUBLAGE DE TON AVATAR?: Non fouck hiii. ∞ SCENARIO OU PERSONNAGE INVENTÉ: Personnage inventé. ∞ LA CÉLÉBRITÉ QUE TU AS CHOISI: Ian Somerhalder. ∞ LE MOT DE LA FIN: Longue vie au forum cutie choupi.


Dernière édition par Noam S. Fawkes le Jeu 22 Nov - 16:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FAWKES ㄨLe temps d'un sourire...
avatar

FAWKES
Le temps d'un sourire...


▲ MESSAGES : 588

MessageSujet: Re: FAWKES ㄨ I Lost My Mind    Jeu 22 Nov - 16:44

story of your life

« N'entretiens pas l'espoir de ce qui ne peut être espéré. »


Noam Soren Fawkes vient d'une famille heureuse. Ses parents, Katherine et Arthur Fawkes étaient l'un des couples les plus admirés rien que pour le fait d'avoir duré après le lycée. De quoi faire rêver n'importe qui... De quoi faire rêver leurs propres enfants. En effet, Noam a un frère et une soeur. Son frère, âgé de dix-huit ans, est un jeune mannequin prometteur et nonchalant. Noam n'a jamais compris comment il était arrivé là, mais au fond, il est fier de lui même s'ils se prennent souvent la tête. Quant à sa soeur, celle-ci à vingt-trois ans et se trouve actuellement en France pour exposer et faire connaitre son art. En effet, celle-ci est peintre et bon Dieu qu'elle est douée ! Finalement, les Fawkes s'en sortent bien et ça, ils le doivent à leurs merveilleux parents qui n'ont jamais cessé de les stimuler, les encourager et les soutenir. Une famille heureuse j'vous dis.

Un père professeur de maths, une mère fleuriste, une soeur peintre de renom et un frère mannequin... On ne peut pas dire que cette famille ne touche pas à tout. Noam, quant à lui, est maitre chien volontaire chez les pompiers mais aussi éleveur professionnel. Aucun rapport avec les autres métiers se trouvant dans sa famille, mais l'amour porté aux animaux a toujours été plus fort que le reste. Sa fidèle partenaire : Kalix est la meilleure pour sauver des vies. Il n'est donc pas rare de le voir auprès des pompiers pour retrouver et sauver quelqu'un. Sinon, Noam s'occupe à merveille de son domaine où il élève et vend par la suite des bergers allemands et des groenendaels. Ses amours en quelque sorte.

Depuis tout petit, le jeune Soren sait qu'il a un certain charme et que ses yeux bleus accompagnés de son mignon petit sourire en faisait tomber plus d'une. Pendant longtemps; et notamment durant son adolescence ; le jeune Fawkes usait de ce charme, de sa séduction et de son côté romantique amoureux des animaux pour faire craquer les filles. On ne peut donc pas dire qu'il n'a pas eu beaucoup de copines. Malgré tout, ses relations ne duraient jamais longtemps. Noam voulait une fille parfaite selon lui et malheureusement pour ses prétendantes, un défaut trop dérangeant finissait toujours par prendre le dessus. Assez exigeant plus jeune, bien qu'il soit très réaliste, en grandissant le petite Noam s'assagit, accepta plus facilement les défauts des autres mais surtout les siens. On peut dire qu'il a donc eu sa période rebelle et d'adolescent affreusement chiant. Malgré tout, il fut un garçon relativement calme et sérieux, protecteur envers son frère et sa soeur et surtout sur leur dos car après tout, c'était lui l'ainé. Dans l'ensemble, à part briser des coeurs et faire chier son frère et sa soeur, on ne peut pas dire qu'il ait fait grand-chose d'horrible, mais ça, tout dépend du point de vue de la personne.

Lui, si accroché à sa famille, si protecteur et si chiant envers tous se voit franchement triste de quitter la demeure familiale. Non pas qu'il fut mis à la porte ou autres, mais le besoin d'avoir son chez soi et partir fut plus fort que tout. À l'âge de vingt ans Noam prit son envol et un appartement par la même occasion. Néanmoins, trop proche de sa famille et surtout aimant la ville où il vivait, Noam n'est donc pas partie bien loin et c'est installé en plein centre-ville. Dans cet appartement, il y est resté deux ans. Pas forcément fêtard, il se retrouva pourtant dans certains bars à s'énerver devant un écran qui diffusait un match de basket ou bien à faire des sorties insolites comme un karaoké avec les potes du lycée. Une vie d'étudiant basique, bien que ses cours soient quelque peu excentriques. Après ces deux années, Noam s'acheta une maison avec l'aide familial. Au final, il rembourse ses parents et sa soeur plutôt que la banque, ce qui lui évite des intérêts exorbitants.

En parlant de ses études excentriques, alors que la plupart de ses amis se retrouvèrent à l'université, suivant différentes filières, lui se retrouva dans une école spécialisé pour former des personnes à devenir éleveur professionnel. Ici il apprit tout ce qu'il sait à présent. Nourriture, élevage, dressage, saillie, LOF et j'en passe. Diplôme obtenu, il se lança dans son élevage et ouvrit son domaine baptisé simplement "Le domaine des Fawkes" où il y élève ses chiens. Son domaine est coupé en deux parties afin de ne pas mélanger les races et c'est avec passion et amours qu'il commença tout ce pour quoi il avait travaillé. Voilà maintenant cinq ans que ce domaine a vu le jour et Noam à régulièrement des clients pour prendre les chiots. Il est sollicité et connu dans tout l'État d'Arkansas et il doit bien avouer qu'il n'en ai pas peu fier.

Sous ses aires de garçons sûr de lui et fier se cache en réalité un homme ayant une grande peur et plusieurs phobies. En effet, Noam ne supporte pas une race d'animal : les volatiles. C'est plus fort que lui, que ça soit une poule ou un simple pigeon, il se braque, a peur et se cache. Bon, il sait rester soft en ville ou lorsqu'il y a du monde, mais si un pigeon le suit ou vient trop près, sa réaction peut être assez... Particulière. Autre peur : le vide. On ne peut pas vraiment dire qu'il a le vertige puisqu'il grimpe sans problème dans des manèges. Mais dès qu'il n'est pas sécurisé ou que le vide semble trop proche comme dans une grande roue ouverte ou la bordure du Grand canyon, il panique. Sa panique peut être tellement forte que sa respiration peut venir à se couper et de là naît une crise de panique. Chaque homme à des faiblesses et celles-ci sont surement les plus forte de mister Fawkes, si on met de côté les gens qu'il aime.

Bien qu'il ait suivi une vie différente de celle de ses amis, Noam n'en reste pas moins fidèle envers eux. À ses yeux, certaines personnes sont bien trop importantes et indispensables pour leur dire adieu aussi facilement. L'avantage avec Noam et malgré qu'il soit un gros râleur, un emmerdeur de première bien qu'il se voit plus taquin qu'autre chose, il est aussi un fidèle inconditionnel, une personne de confiance et loyal. Tout le monde s'accorde à dire que lorsqu'il donne son amitié, ce n'est pas pour trahir la personne dès que l'occasion se présente. Qu'importe la personne, le milieu social ou même les croyances, s'ils sont amis, il le défendra toujours. Néanmoins, lorsque deux de ses amis sont en froid ou en guerre, Soren à une devise : ne pas s'en mêler. Car il a eu le malheur de prendre parti une fois et depuis, il a perdu un être cher. À présent, il reste neutre dans les histoires des autres et il s'en porte pas plus mal.

En parlant de fidélité, Fawkes l'est tout autant en amour et ce, malgré ses plusieurs histoires. Jamais il ne sortirait avec deux femmes en même temps ni même ne tromperait celle avec qui il est. C'est impossible à ses yeux. Il a bien des défauts mais celui-là on ne le lui reprochera jamais. C'est donc pour cela que lorsqu'il rencontra une jeune femme complètement folle en train de danser dans le parc, les écouteurs dans les oreilles et qu'ils se mirent à parler et faire connaissance pour finalement finir ensemble il fut fidèle. Jamais il n'aurait trompé cette personne. À ses yeux, cette petite amie est celle qu'il a toujours cherchée, désirée, voulu dans sa vie. Il l'aimait. Il l'aime comme jamais il n'avait aimé auparavant. C'était elle et personne d'autre et ça, les autres femmes l'avaient bien compris. En couple, le charmeur Noam n'existe plus. Depuis cinq ans, Noam n'avait d'yeux que pour elle. Il aurait tout fait pour elle et ils étaient même fiancés. Il l'aimait. La femme de ses rêves s'avérait être une folle dansant n'importe où lorsqu'elle avait des écouteurs dans les oreilles. N'est-ce pas magique ? Mignon ? Adorable ? N'est-ce pas une forme de... Perfection ?

Cet amour si parfait, ponctué de dispute et de fous rire, cet amour si fidèle et fusionnel c'est vu mourir à la suite d'un accident de voiture. Alors que le couple revenait d'un week-end en amoureux, une autre voiture les percuta de plein fouet, laissant un homme bloqué au volant et une femme inconsciente dans une carcasse de voiture. L'autre conducteur, qui avait grillé un feu rouge, était inconscient et c'est un autre conducteur qui contacta la police et l'hôpital. Finalement, le conducteur inconscient n'a rien eu si ce n'est une bosse sur le crâne et un procès aux fesses. La femme quant à elle était ouverte à la hanche mais la coupure n'était pas profonde, elle ne s'en sortie qu'avec une cicatrice. Quant à l'autre conducteur, il fut celui qui a eu le moins de chance. Ses jambes furent touchés et celui-ci terminent malheureusement dans un fauteuil roulant. Néanmoins, les médecins sont optimistes quant à son rétablissement. La moelle épinière n'étant pas touchée, avec du temps de la persévérance et de la rééducation, Noam retrouverait un jour l'usage de ses jambes. Mais cela ne suffit pas à la femme de ses rêves. L'accident avait provoqué son départ bien que Noam n'ait jamais compris pourquoi. Il se retrouva seul, sans l'usage de ses jambes, sans fiancé et sans voiture.... Le coup le plus dur de sa vie, le coup qui le laissa à terre.

Après un bon mois cloitré dans l'hôpital à faire des examens, à faire des tentatives de rééducations, des stimulations, les médecins finirent par laisser sortir Noam qui avait besoin de retrouver l'extérieur, ses chiens laissés à deux assistants et la vie active en général. Sauf que c'était plus facile à dire qu'à faire malheureusement et lorsqu'il commença à se déplacer en fauteuil, Soren se heurta à sa première difficulté : les trottoirs. Bloqué, il n'arrivait pas à franchir ce foutu trottoir, ce qui l'énerva encore plus. Néanmoins, une âme charitable vient à son secours, ne prit pas pour elle les plaintes de Noam et les accepta même avec le sourire. Cette personne si étrange avec sa longue chevelure brune, il la recroisa en centre-ville quelques jours plus tard et elle vint à lui. À vrai dire, Noam ne comprenait pas trop pourquoi elle venait à lui, ce qu'elle lui voulait. Mais sa gentillesse et son sourire le firent craquer et il accepta son amitié et son empathie. Sa fraicheur et la nouveauté qu'elle lui apporte calma l'agressivité naissante du jeune homme. Certes, ça ne fait que deux mois qu'ils se fréquentent et pourtant elle arrive à l'apaiser et surtout à effacer peu à peu le côté fataliste qui est naît suite à l'accident de l'éleveur. Depuis peu, la jeune femme se veut plus entreprenante, ne cachant pas son attirance envers Noam. Mais celui-ci freine ses ardeurs, bien trop hanté par les souvenirs de son ex-fiancée....

Il vit très mal avec son handicap bien qu'il fît mine de l'accepter. Il sait, sent que sa vie a changé, qu'il ne peut plus faire son métier aussi bien qu'avant ni même faire ce qu'il veut quand il veut. Bien qu'il se batte pour remarcher, le fait de ne pas y arriver et stagner le dérange réellement. Parfois même, Noam se dit qu'il aurait préféré y laisser sa vie plutôt que de se retrouver dans cette situation. Malgré tout, il s'accroche et compte bien vaincre ce foutu problème afin de retrouver sa vie et pourquoi pas la femme qu'il aime toujours....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

FAWKES ㄨ I Lost My Mind

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» I remember when, I remember, I remember when I lost my mind. ₪ 27 mars, 20h21
» have you lost your mind? yes. ✎ (jasper)
» I'm lost in the world, I'm down on my mind ► 16/07 - 21:48
» The self imposed limitations of the underdeveloped mind.
» 01. Losing your mind

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
■ call me a doctor. :: 
La vie sur l'île
 :: Le recrutement :: Ils ont passé le test
-